Du succès de ce projet dépend le succès de toute politique des retraites et de la santé mais aussi le succès économique des entreprises.

Non seulement la course aux « jeunes » s'amplifie, mais aussi celle aux « anciens » qualifiés se fait plus serrée. La moyenne d'âge des employés dans les entreprises est de tendance plus élevée mais, en relation avec Bâle II, des thèmes comme le « capital humain » et la « force d'innovation » prennent toujours plus d'importance pour l'octroi de crédits futurs. L'une des questions décisives va être de savoir comment les entreprises vont parvenir à obtenir et maintenir la « mixité des âges ». ²

Le groupe d'âge 50Plus est prisonnier de beaucoup de jugements et de préjugés vrais ou pas.

L'enjeu est de combiner des atouts comme l'expérience, une haute capacité de performance, un comportement loyal, une ambition saine, à d'apparents inconvénients pour en faire un portefeuille de main-d'œuvre attractif et performant, de reconnaître comme allant de soi la disposition à actualiser ses connaissances, à conserver une souplesse intellectuelle et une mobilité spatiale, et d'appréhender la rémunération comme indépendante de l'âge et de l'appartenance à l'entreprise.